Le Canada va interdire l'importation des armes de poing

Le gouvernement canadien a annoncé vendredi 5 août qu'il allait interdire l'importation des armes de poing pour tenter d'enrayer la violence par armes à feu dans le pays.

L'« interdiction temporaire » sera appliquée dès le 19 août aux particuliers et entreprises et ce, « jusqu'à l'entrée en vigueur du gel national », précise Marco Mendicino, le ministre de la Sécurité publique, dans un communiqué. Ce projet de loi C-21 pourrait entrer en vigueur à l'automne. Ces armes « n'ont qu'un seul but, tuer des gens », souligne Marco Mendicino, lors d'un déplacement à Etobicoke, dans la banlieue de Toronto.

Cette annonce intervient quelques mois après que Justin Trudeau a dévoilé en mai un projet de « gel national de la possession d'armes de poing » après les récentes tueries aux États-Unis : la tuerie dans l'école d'Uvalde au Texas en mai dernier, tuerie qui a fait 21 morts dont 19 enfants et la tuerie raciste qui a fait dix morts, en majorité des Afro-Américains, à Buffalo dans l'État de New York. Une déclaration du Premier ministre qui avait alors poussé des Canadiens à se ruer sur les magasins d'armes, avec des files visibles devant ces commerces et des écoulements rapides de stocks. Selon les estimations du gouvernement, il y a plus d'un million d'armes de poing au Canada, pour une population de 38 millions de personnes.

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Un conspirationniste, Alex Jones, condamné pour avoir nié la réalité du massacre de Sandy Hook