Cancer : une étude révèle des inégalités dans la prise en charge des patients

ISTOCK / Ridofranz

En 2018, près de 382.000 cas de cancers ont été recensés en France et le nombre de décès s'élève à 157.400, selon l'Institut national du cancer (Inca). Si 3,8 millions de personnes âgées de 15 ans ou plus ont connu l’expérience d’un cancer au cours de leur vie dans l'Hexagone, il existerait, selon une étude menée par la Ligue contre le cancer, des inégalités dans la prise en charge des patients.

Pour arriver à un tel constat, l'association a analysé avec l'aide de l'institut de sondage Ipsos, les données collectés de près de 7.709 personnes atteintes ou ayant été atteintes d’un cancer. Les participants de l'étude devaient répondre à un questionnaire en ligne et en format papier, entre le 4 janvier et 15 avril 2021. "Des inégalités d’accès aux soins de support persistaient car beaucoup de personnes restent encore trop peu orientées vers ces derniers alors qu’elles en ont pourtant besoin", écrit la Ligue contre le cancer dans le cadre de son étude.

En effet, 24% des personnes ont témoigné ne pas avoir été orientées vers les soins de support : "Ce sont en particulier les personnes peu diplômées et qui résident dans les territoires où l’offre de soins de premier recours est peu dense", explique l'association.

De plus, la Ligue contre le cancer a constaté que 19% ont renoncé à consulter pour des raisons financières ou d’accessibilité géographique. Il s'agirait principalement "des jeunes, des personnes dont les parcours de soins sont complexes, dont les revenus sont faibles et qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite