Cancer : une amélioration de la survie 5 ans après le diagnostic

·1 min de lecture

"La survie des personnes atteintes de cancer est un indicateur clé permettant d’apprécier l’amélioration globale du pronostic, résultant à la fois des avancées thérapeutiques, des actions mises en œuvre pour diagnostiquer les cancers à un stade plus précoce et pour améliorer leur prise en charge" explique l'Institut national du cancer (Inca), qui vient de publier une nouvelle étude sur la "Survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine 1989-2018". Comme pour les études précédentes, celle-ci présente les chiffres de la survie à 1 an, 5 ans et 10 ans après le diagnostic. Mais pour la première fois, elle présente les estimations de survie 20 ans après le diagnostic et élargit l'analyse à 50 tumeurs solides et 23 hémopathies malignes.

>> Tumeurs solides : une survie qui va de 7% à 96% : les résultats montrent une grande disparité des probabilités de survie à 5 ans allant d’un pronostic très favorable pour le cancer de la thyroïde (96 %), au pronostic le plus défavorable pour le glioblastome (sous-type de tumeur du système nerveux central) et le cancer du poumon à petites cellules (tous deux à 7 %). "La lutte contre les cancers de mauvais pronostic est une priorité de la stratégie décennale de lutte contre les cancers. Des mesures spécifiques sont déployées afin d’améliorer leur prévention, leur détection et de proposer de nouveaux traitements" souligne l'Inca.

>> Hémopathies malignes : une survie de 80% pour près (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Le vaccin Sanofi pourrait servir de 3e dose
La routine anti-stress pour arrêter d'être ballonnée
6 astuces pour passer moins de temps sur votre téléphone
Incendie de l'usine Lubrizol : premiers résultat de l'enquête sanitaire
Espérance de vie : quel sera le prochain record de longévité ?
Insuffisance cardiaque : 200 médecins appellent à un meilleur dépistage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles