Cancer, AVC… Cet outil révèle le nombre d'années de vie perdues pour chaque maladie

"Nous utilisons une nouvelle méthode qui rend compte avec plus de précision de la mortalité prématurée pour plus de 1.800 problèmes de santé différents". C’est de cette façon qu’Oleguer Plana-Ripoll, de l'université d'Aarhus, au Danemark, présente, dans un communiqué, les résultats d’une nouvelle étude parue dans la revue Plos Medicine.

L’objectif de ces travaux était donc d’évaluer l’impact d’un grand nombre de maladies sur l’espérance de vie. Les conclusions débouchent sur un outil en ligne indiquant le taux de mortalité, l’âge du diagnostic de la maladie ou encore le nombre d’années de vie de perdues pour pas moins de 1.803 pathologies spécifiques. Son nom ? Le "Danish Atlas of Disease Mortality".

Si ces chercheurs ont décidé de créer un tel outil, c’est parce que "les études portant sur la mortalité et les différents troubles ne sont généralement pas exhaustives", peut-on lire dans le communiqué présentant ces travaux.

Pour remédier à cela, les chercheurs danois ont analysé les données de 7,4 millions de personnes vivant au Danemark entre 2000 et 2018 et ayant été diagnostiquées avec une des 1.803 maladies étudiées dans l’étude. Au cours des 19 ans de l’étude, 14 % des patients sont décédés.

Leur outil disponible en ligne se focalise sur 39 pathologies, qui couvrent 10 grandes catégories de maladies : les affections circulatoires, endocriniennes, pulmonaires, gastro-intestinales, urogénitales, musculo-squelettiques, hématologiques, mentales, neurologiques ainsi que les cancers. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles