Cancer : certains traitements exposent les soignants à des substances cancérogènes

·1 min de lecture

Les principes actifs cytostatiques sont majoritairement utilisés pour traiter les cancers, en médecine humaine comme en médecine vétérinaire. De la fabrication à la manipulation de ces produits, en passant par le transport, la gestion des déchets le nettoyage, ce sont près de 92 000 salariés qui y sont régulièrement exposés. Or, comme le souligne l'Anses dans un communiqué, "en raison de leurs mécanismes d’action, les cytostatiques sont susceptibles de présenter des propriétés cancérogènes pour les cellules saines. Paradoxalement, ces médicaments qui soignent les patients atteints de cancer peuvent donc exposer les soignants qui les manipulent à des substances elles-mêmes cancérogènes".

Prévenir les utilisateurs du risque potentiel

En s’appuyant sur des évaluations européennes ou internationales existantes, l’Anses propose aujourd’hui d’inclure les travaux exposant à 18 principes actifs de médicaments anticancéreux à l’arrêté français fixant la liste des substances, mélanges ou procédés cancérogènes, au sens du code du travail.

"Contrairement aux produits utilisés en milieu industriel, le règlement européen n’impose pas de prévenir l’utilisateur du caractère dangereux des médicaments via un étiquetage spécifique. En proposant d’inscrire les travaux exposant à ces 18 substances dans l’arrêté français, nous contribuons à l’évolution du cadre réglementaire pour une meilleure protection des professionnels exposés" (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Grâce à des implants dans le cerveau, un homme retrouve le langage
DIRECT Covid-19 en France ce 18 juillet : 12 532 nouveaux cas en 24h
Pieds: cet été, je ne veux pas de mycose
Les malades du VIH ont plus de risques de développer une forme grave du Covid-19
Les dépistages de cancer du sein ont chuté en 2020
Carte des pollens juillet 2021 : les spores de moisissures ont remplacé les graminées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles