Cancer du cerveau : ce que l’on sait sur la centaine de cas découverts dans le même lycée

·1 min de lecture

Anciens étudiants, membres du personnel… Plus d’une centaine de personnes ayant été scolarisés ou ayant travaillé au sein du Colonia High School du New Jersey (États-Unis) ont développé, au fil du temps, une forme de cancer du cerveau. Al Lupiano, ancien étudiant devenu spécialiste de l’environnement, a été victime d’une tumeur cérébrale il y a 20 ans et souffre encore aujourd’hui de séquelles, d’après les informations de CBS News.

"Ma sœur a appris qu’elle avait une tumeur cérébrale primaire. Malheureusement, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un glioblastome de stade 4. Deux heures plus tard, nous avons appris que ma femme avait également une tumeur cérébrale primaire". Sa sœur est décédée des suites de la maladie en février 2022.

Après avoir lancé un appel à témoignages sur les réseaux sociaux, ce dernier a recensé près de 107 cas de personnes atteintes de tumeurs cérébrales primaires et ces dernières ont toutes fréquenté ou travaillé au sein du même lycée.

Mais ce n’est pas tout : des cas de glioblastomes ont également été découverts. Il s'agit de la forme la plus agressive du cancer du cerveau. Selon l’Institut national du cancer (Inca) le glioblastome représente 20 % de l’ensemble des tumeurs du cerveau. Ce dernier peut se développer rapidement et s’étendre dans plusieurs zones du cerveau en même temps.

Selon Al Lupiano, la seule explication possible de ce phénomène est environnementale, en particulier les rayonnements ionisants qui se définissent, d’après l’Organisation mondiale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles