Cancer du col de l’utérus : deux types de papillomavirus ont bien décliné depuis la vaccination

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Le nombre d'infections aux papillomavirus (HPV) 16 et 18 impliques dans le cancer du col de l'uterus a diminue au cours des dernieres annees. Cette baisse coincide avec la mise en place de la vaccination anti HPV.

À eux seuls, les papillomavirus 16 et 18 sont impliqués dans environ 70% des cancers du col de l’utérus. Ces deux types de papillomavirus humains (ou HPV) sont visés par le vaccin (Gardasil® ou Cervarix® en France) depuis 2006. Les campagnes de vaccination ont-elles porté leur fruit ? Des chercheurs des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, Atlanta, États-Unis) se sont posés la question. Dans l’étude qu’ils publient le 21 février 2019 dans le journal Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention, ils confirment que la part des lésions précancéreuses du col de l’utérus liées aux HPV 16 et 18 a diminué entre 2008 et 2014.

A lire aussi : Cancer du col de l’utérus : la France à la traîne

22% de lésions dues aux HPV 16 et 18 en moins chez les femmes vaccinées

Pour mener ces travaux, les scientifiques ont analysé 10 206 échantillons récoltés entre 2008 et 2014 sur des femmes âgées de 18 à 39 ans chez lesquelles des lésions précancéreuses avaient été diagnostiquées. Pour tous ces échantillons, ils ont testé la présence de 37 types de HPV puis ont analysé la proportion et le nombre estimé de cas de lésions par type de HPV au cours du temps.

Résultat : le nombre de cas de lésions précancéreuses positives au HPV 16 ou 18 est passé de 52,7% des cas totaux en 2008 à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi