Cancer du col de l’utérus : le mal au dos, un symptôme qui peut révéler la maladie

Le cancer du col de l’utérus est principalement dû à la présence prolongée du papillomavirus humain (HPV) dans le col utérin. Ce sont environ 3 000 cancers du col de l’utérus qui sont diagnostiqués chaque année. Dans trois quarts des cas, il s’agit de femmes de moins de 65 ans. Ce cancer entraîne plus de 1 000 décès annuels. Le virus HPV se transmet par voie sexuelle.

Quels symptômes ?

Ce qui doit nous alerter : des saignements vaginaux inhabituels en dehors des règles, des modifications des pertes vaginales, ou encore des douleurs durant les rapports sexuels. Ces derniers vont, généralement, amener la femme à consulter son médecin.

En revanche, un autre symptôme, moins connu, peut faire passer inaperçu le cancer du col de l’utérus. Il s’agit du mal au dos, notamment lorsque les douleurs se situent au niveau lombaire. Il ne faut donc pas hésiter à consulter si l’on a ce symptôme.

Comment prévenir le cancer du col de l’utérus ?

L'infection à papillomavirus (HPV) peut causer une modification des cellules du col de l’utérus, et entraîner des lésions précancéreuses. Si ces lésions ne sont pas traitées, elles peuvent évoluer en cancer. C’est pourquoi le dépistage est fondamental pour lutter contre cette maladie, en pratiquant des frottis réguliers.

D’autre part, pour les jeunes filles, la vaccination contre...

Lire la suite