Cancer colorectal : ce nouveau traitement pourrait réduire les tumeurs de 95%

ISTOCK /AndreyPopov

43.000. C'est le nombre de personnes touchées chaque année par le cancer du côlon en France. Selon l'Institut national du cancer (Inca), le cancer colorectal, ou cancer du côlon-rectum est une "maladie des cellules qui tapissent la paroi interne du côlon. Ce dernier se développe à partir d’une cellule initialement normale qui se transforme et se multiplie de façon anarchique, jusqu’à former une masse appelée tumeur maligne".

A ce jour, les principaux traitements de la maladie sont la chirurgie et/ou la chimiothérapie. Dans une étude préliminaire présentée lors du congrès annuel de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) qui s'est déroulé du 9 au 13 septembre à Paris, des chercheurs ont présenté les résultats prometteurs d'une nouvelle forme de soins pour les patients atteints d'un cancer du côlon non-métastasique.

Près de 112 patients atteints d'un cancer colorectal ont participé à l'étude. Ces derniers ont été traités pendant quatre semaines avec deux traitements d'immunothérapie : le nivolumab (Opdivo), un médicament qui permet de stimuler le système immunitaire afin qu'il attaque les cellules cancéreuses, puis l'ipilimumab (Yervoy), un anticorps monoclonal. Ensuite, les participants ont subi une chirurgie six semaines après avoir reçu les traitements. Les résultats de l'essai ont montré que le traitement par Opdivo puis Yervoy durant quatre semaines était associé à une diminution de la tumeur de 95 %.

Ce n'est pas tout : 67 % des patients n'ont pas connu de récidive (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite