Cancer : les facteurs de risque qui favorisent le développement de la maladie

© Getty Images -

“Pour éviter les cancers de demain, c’est aujourd’hui qu’il faut agir. En changeant nos comportements, on pourrait éviter la moitié des cancers”.

Diffusé le 9 septembre 2022, le dernier spot de prévention de l’Institut national du cancer joue l'optimisme. D’après l'institution, près de 50% des cancers pourraient être évités en agissant sur nos comportements et nos habitudes de consommation, tôt dans notre vie.

On y découvre un trentenaire exposé à plusieurs choix d’apparence anodins : Cigarettes ou chewing-gum ? Dernier verre, ou nouvelle tournée ? Légumes, ou pas légumes ? La vision de son “lui” du futur, visiblement en pleine santé, l’incite à soigner son alimentation, réduire sa consommation d’alcool et de cigarettes, et à bouger. 

Le message de ce spot ? Nos comportements et nos habitudes peuvent véritablement conditionner notre risque de développer un cancer plus tard. À l’occasion de cette campagne, l’Institut fait remonter l’un de ses rapports, publié en 2018 listant 12 facteurs de risques, dont plusieurs sont évitables. 

Alimentation, tabac, alcool : des facteurs de risque...


Lire la suite

Plus de "Santé" :