Cancer du foie : cette boisson serait particulièrement à risque pour les femmes

iStock/beats3

En France, 8.200 nouveaux cas de cancer du foie primitifs sont diagnostiqués chaque année, selon l'Institut Curie. Une récente étude américaine révèle qu'une consommation régulière de boissons sucrées comme le soda, les boissons fruitées, ou encore les boissons énergisantes, pourrait être liée à une augmentation du risque de cancer du foie chez les femmes ménopausées.

Il s'agit d'une étude américaine publiée le 14 juin 2022 et publiée dans la revue Current Developments in Nutrition. Les chercheurs ont analysé les données de 90.504 femmes âgées de 50 à 79 ans. Ils ont suivi les volontaires pendant presque 19 ans, à l'aide de questionnaires, confirmés par examen du dossier médical. Ces questionnaires prenaient en comptes plusieurs facteurs tels que l'âge, l'origine ethnique, l'éducation, la consommation d'alcool, le tabagisme, l'indice de masse corporelle, l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'activité physique, l'apport calorique, ou encore de potentiels antécédents de diabète. 7,3 % des femmes ont déclaré consommer une portion de boisson sucrée par jour, ce qui correspond à une canette.

Résultat : parmi ce panel, 205 femmes ont été diagnostiquées d'un cancer du foie.

Les résultats des chercheurs suggèrent donc que la consommation de boissons sucrées est un facteur de risque potentiel du cancer du foie chez les femmes ménopausées. Ils concluent qu'un apport élevé en boissons sucrées seraient associé à un risque de cancer du foie 78 % plus élevé que la normale. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite