Cancer du foie : les nouveaux facteurs de risque à prendre en compte

Les décès par cancer du foie ont augmenté de 25%. C'est ce que révèle une nouvelle étude publié le 3 juin 2022 dans la revue Cell Metabolism. De plus, les tendances mondiales en ce qui concerne les facteurs de risques de cancer du foie sont en train d'évoluer. En effet, les risques entrainés par l'infection des hépatites B et C sont en diminution, mais la consommation d'alcool et l'obésité sont désormais des facteurs en augmentation.

Les travaux scientifiques en question ont été menés par des chercheurs de l'Université de San Diego, aux Etats-Unis. Les auteurs se sont intéressés au lien entre la vaccination contre les hépatites B et C et le cancer du foie. En effet, les personnes ayant été touchées par l'hépatite B, ou l'hépatite C, ont plus de chance de développer un cancer du foie par la suite. Grâce aux progrès de la vaccination, le nombre de personnes touchées par ces deux infections a nettement diminué, et par conséquent, le nombre de cancer du foie qu'elles auraient pu ensuite développer.

D'après cette même étude, de nouveaux facteurs de risques du cancer du foie sont eux en augmentation. La consommation d'alcool et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), aussi surnommée maladie du foie-gras, ont augmenté, créant de nouveaux risques pour la population mondiale. Il s'agit d'une maladie associée à l'obésité, au diabète, ou encore à l'hypertension artérielle, qui provoque une accumulation de graisse dans le foie, sans qu'il y ait une consommation excessive d'alcool. "La maladie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles