Cancer de l’endomètre : quels sont les symptômes qui doivent vous alerter ?

·2 min de lecture

Le cancer de l’endomètre est une maladie encore trop méconnue du grand public. Pourtant, il s’agit du cancer gynécologique le plus fréquent en France, après celui du sein. Quels sont les facteurs de risque de cette affection ? Quels sont les symptômes à surveiller ? On fait le point.

La paroi intérieure de l'utérus est tapissée par une fine muqueuse utérine appelée endomètre. Durant chaque cycle, l'endomètre s’épaissit sous l’effet des hormones pour recevoir un éventuel ovule fécondé. Si aucune fécondation n’a lieu, la couche superficielle de l’endomètre est évacuée, ce qui entraîne des saignements, qui ne sont autres que les menstruations.

Un cancer peut parfois se développer dans cette zone : le cancer de l'endomètre est la quatrième cause de cancer chez les femmes dans l’Hexagone et survient le plus souvent après la ménopause. En 2012, on estimait à 7.275 le nombre de nouveaux cas en France et à 2.025 le nombre de décès liés à cette pathologie, selon la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer.

Qu'est-ce qu'un cancer de l’endomètre ?

Cette maladie survient quand l’une des cellules de l’endomètre se transforme et se multiplie de façon anormale jusqu’à former un amas de cellules anormales appelée "tumeur". Les cancers de l’endomètre se développent, le plus souvent, à partir d’une cellule de l’épithélium, la première couche de l’endomètre. On les qualifie ainsi de "carcinomes" : il s’agit de la forme la plus fréquente de cette affection.

Cancer de l’endomètre : quelles sont les causes ?

Les origines du cancer de l’endomètre sont multiples. Les causes de cette pathologie peuvent être hormonales, génétiques ou encore métaboliques. Parmi les principaux facteurs de risque de cette pathologie on retrouve l’âge, le surpoids et l’obésité ainsi que le diabète. La prise de Tamoxifène, un médicament utilisé dans le traitement de certaines formes de cancer du sein, peut également augmenter le risque de développer un cancer de l’endomètre. Dans certains cas, cette affection est associée à une maladie génétique : le syndrome de Lynch, aussi appelé le syndrome HNPCC (pour Hereditary Non-Polyposis Colorectal Cancer ou Cancer colorectal héréditaire sans polypose).

Quels sont les symptômes d’un cancer de l’endomètre ?

Un cancer de l’endomètre peut se manifester par :

"Ces symptômes ne sont pas spécifiques du cancer de l'endomètre. Il est cependant important d'informer votre médecin s'ils surviennent (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :