Cancer de l’œsophage : diagnostic, symptômes à reconnaître, traitement

Selon les données épidémiologiques de la Haute Autorité de Santé, près de 4 250 nouveaux cas de cancer de l’œsophage sont diagnostiqués chaque année en France. La pathologie se classe en troisième position des cancers digestifs, juste derrière le cancer colorectal et le cancer gastrique. Souvent détecté tardivement, le cancer œsophagien affiche un pronostic sombre, même si le taux de survie augmente depuis plusieurs années.

Le cancer de l’œsophage est un cancer digestif qui se développe aux dépens des cellules qui tapissent la muqueuse œsophagienne, dans un premier temps, avant de s’étendre aux couches plus profondes en l’absence de prise en charge efficace. Rappelons que l’œsophage fait partie du tube digestif. Il s’agit d’un tube musculo-membraneux qui relie le pharynx à l’estomac. D’une longueur de 25 cm environ chez l’adulte, l’organe assure la progression du bol alimentaire jusqu’à l’estomac. S’il arrive en troisième position des cas de cancers touchant l’appareil digestif, le cancer de l’œsophage a vu son incidence diminuer au cours des trois dernières décennies et son taux de survie augmenter (HAS). Ce cancer affiche cependant une large prévalence masculine puisque près de 76 % des cas sont diagnostiqués chez l’homme. Il touche majoritairement les personnes entre 50 et 84 ans, avec un âge moyen qui avoisine 67 ans chez les hommes et 73 ans chez les femmes (Institut National du Cancer). Il existe deux principaux types de cancers de l’œsophage :

À un stade précoce, il arrive (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles