Cancer pédiatrique : 8 "massages magiques" pour améliorer le quotidien des enfants

1 / 17

Cancer pédiatrique : 8 "massages magiques" pour améliorer le quotidien des enfants

Le cancer touche environ 300 000 enfants âgés de 0 à 19 ans chaque année à travers le monde. Tous les ans, ce sont 2 500 nouveaux cas de cancer pédiatrique qui sont diagnostiqués en France. Il en existe 60 types différents, mais les plus fréquents sont la leucémie, les cancers du cerveau, les lymphomes et les tumeurs solides telles que le neuroblastome et la tumeur de Wilms.

Bien que 80 % des enfants atteints de cancer guérissent dans les pays à revenu élevé, l’annonce de la maladie et les traitements sont évidemment traumatisants pour les enfants et pour leur famille. C’est pourquoi la Fondation Laroche Posay, en partenariat avec Childhood Cancer International, a lancé un programme destiné à améliorer la qualité de vie des enfants atteints de cancer et de ses proches. Pour ce faire, ils ont mis au point un jeu, baptisé "Massages magiques" et disponibles dans 20 établissements de santé.

Les bienfaits des "massages magiques"

L’idée ? Aider les enfants malades et leurs parents à resserrer des liens fragilisés par la maladie à travers le contact physique. Une initiative utile, puisque 54 % des parents d’enfants malades estiment avoir besoin d’aide pour communiquer avec leur enfant, selon une nouvelle étude menée par la Fondation Laroche Posay.

Mais ce n'est pas tout : les "massages magiques" permettent également de réhabiliter le toucher comme quelque chose de positif, puisque dans le cadre de la maladie, il est souvent associé aux soins médicaux et aux traitements.

Les massages constituent donc le pont idéal pour venir à bout de ces problématiques, car leurs bienfaits sur les enfants atteints de cancer pendant les traitements ont été démontrés dans différentes études : ils amélioreraient leur qualité de vie, mais aussi leur état émotionnel et physique, en atténuant la douleur.

Se reconnecter par le toucher

Le jeu des "Massages magiques" a été conçu par des expertes, à savoir une socio-esthéticienne, des infirmières, une puéricultrice, une danseuse, une psychomotricienne et une

(...) Cliquez ici pour voir la suite