Cancer du pancréas : cette activité soulage les patients et atténue les effets secondaires des traitements

Si la pratique d'une activité physique est fortement recommandée pour notre santé, elle pourrait également avoir de nombreux bienfaits chez les personnes atteints d'une pathologie grave, en particulier d'un cancer du pancréas. En 2018, près de 14.184 cas de ce cancer ont été enregistrés, dont 51 % chez les hommes, selon l'Institut national du cancer (INCA). Récemment, lors du congrès mondial de l’American Society of Clinical Oncology (Asco) qui s'est tenu le 5 juin dernier à Chicago (États-Unis), des scientifiques de l'Institut Curie ont présenté les résultats de leurs travaux publiés dans le Journal of Clinical Oncology, sur les bienfaits de l'activité physique adaptée (APA) chez les patients atteint d'un cancer du pancréas.

Les chercheurs ont suivi près de 300 personnes atteintes d'un cancer du pancréas, qu'ils ont ensuite séparé en deux groupes distincts : l'un avec les patients traités uniquement avec chimiothérapie et l'autre avec des patients traités avec la chimiothérapie ainsi que l'activité physique adaptée (APA).

Les participants du deuxième groupe devaient suivre un programme spécialisé qui comprenait des exercices d'endurance et de renforcement musculaire, le tout supervisé par un professionnel. Le but de ces exercices ? Réduire la fatigue et éviter la perte de masse musculaire.

"L’objectif des séances d’APA réalisées sous la supervision d’un professionnel est double : réduire la fatigue des patients et maintenir leur masse musculaire pour optimiser leur qualité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles