Cancer de la peau : pourquoi 1 personne sur 5 pourrait être touchée au cours de sa vie ?

"Nous approchons rapidement d’un quart de millions de cas par an en Angleterre et nous estimons qu’une personne sur cinq aura un cancer de la peau au cours de sa vie", a déclaré le Dr Tanya Bleiker, présidente de la British Association of Dermatologists, au journal britannique Daily Mail (source 1).

Des chiffres qui pourraient bien s'appliquer à la France, qui connaît également une augmentation préoccupante du nombre de cancers de la peau : d’après Santé publique France, environ 80 000 cas sont diagnostiqués chaque année. Et les mélanomes sont l’un des cancers ayant la plus forte augmentation d’incidence entre 2010 et 2018 selon l’Institut national du cancer (source 2). En 2010, 8 250 nouveaux cas ont été recensés, contre 15 513 en 2018. Une incidence qui en fait aujourd’hui le neuvième cancer le plus fréquent dans le pays.

Quels sont les principaux facteurs de risque ?

L'Association des dermatologues britannique identifie trois principaux facteurs responsables de cette augmentation des cas :

le vieillissement de la population et l’amélioration des méthodes de dépistage, l'exposition excessive au soleil et la multiplication des vacances à l'étranger.

D’après les données de Santé publique France, dans l’Hexagone, plus de 80 % des cancers de la peau sont liés à une exposition accrue au soleil.

...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles