Cancer de la peau : les symptômes à reconnaître et les différents traitements

Qu'est-ce qu'un cancer de la peau ?

Petite leçon de médecine express. Les cellules de notre corps subissent en permanence des mutations génétiques : ces mutations sont bien contrôlées (et parfois, " réparées ") par une machinerie hyper-efficace.

Mais parfois, cette " machinerie de contrôle et de réparation " ne parvient plus à faire son travail car les mutations génétiques sont trop nombreuses et/ou trop rapides – en cause : des agents extérieurs comme la fumée de cigarette ou les rayons ultraviolets. Les cellules commencent alors à se multiplier de façon anarchique : c'est le cancer.

Cancer de la peau : de quoi s'agit-il ? Lorsque les cellules de la peau subissent des mutations génétiques, s'emballent et se multiplient, on parle de " cancer de la peau ". Dans 80 % des cas, le cancer de la peau est provoqué par les rayons ultraviolets (UV) émis par le soleil.

Il existe deux grands types de cancers de la peau en fonction des cellules concernées :

Le carcinome est un cancer qui se développe soit à partir des cellules basales de l'épiderme (on parle alors de " carcinome basocellulaire ") soit à partir des kératinocytes (on parle alors de " carcinome spinocellulaire " ou " carcinome épidermoïde "). C'est le plus fréquent mais aussi le moins grave des cancers de la peau : 80 000 carcinomes sont diagnostiqués chaque année, et quelques centaines de décès annuels sont à déplorer en France. Le mélanome est un cancer qui se développe à partir des mélanocytes. Moins fréquent que le carcinome, il est beaucoup plus sévère : 15 000 mélanomes sont diagnostiqués chaque année en France pour environ 1500 décès annuels. Symptômes : quels sont les premiers signes d'un cancer de la peau ? Le carcinome

Qui est concerné ? Le carcinome (basocellulaire ou spinocellulaire) atteint plutôt les personnes âgées de 60 ans et plus qui se sont exposées toute leur vie au soleil – ouvriers du bâtiment, maraîchers... En cas de peau claire ou pâle, le risque est accru.

Quels sont les premiers signes ? " Le

(...) Cliquez ici pour voir la suite