Cancer : comment (re)trouver une sexualité épanouie ?

·1 min de lecture

Les chiffres sont éloquents : 5 ans après le diagnostic d'un cancer, 1 homme sur 2 et 4 femmes sur 10 souffrent encore de troubles de la sexualité – perte de plaisir, perte de désir, troubles de l'érection, troubles de la lubrification...

Pire : pour le cas particulier des cancers pelviens (cancer du col de l'utérus, cancer de l'endomètre, cancer de la vessie ou cancer de l'ovaire, par exemple), ce sont 80 % des patients qui rapportent une vie sexuelle "insatisfaisante" 2 ans après le diagnostic.

"La question de la sexualité chez les patients atteints de cancer n'est pas anecdotique : c'est un vrai sujet qui touche à la qualité de vie des malades, et qui est pourtant trop souvent tabou" constate le Dr. Marion Aupomerol, gynécologue au centre de lutte contre le cancer Gustave Roussy (94).

D'ailleurs, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l'affirme : la santé sexuelle "fait partie intégrante de la santé, du bien-être et de la qualité de vie dans leur ensemble". Ce qui signifie que s'intéresser à la qualité de la vie sexuelle des malades du cancer est aussi important que la prise en charge de leur douleur ou de leur détresse psychologique. "Prendre soin de la santé sexuelle des malades fait partie des soins de support" résume le Dr. Pierre Bondil, chirurgien-urologue et sexologue au Centre hospitalier Métropole-Savoie (73).

La vie sexuelle en pause à cause de la maladie (et de ses répercussions)

"Environ un tiers des patients souffrant de cancer ne sont (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Les 3 meilleurs sports pour combattre l'anxiété
Variant Delta (indien) : symptômes, vaccination, progression en France
DIRECT Covid-19 en France ce 29 juin : chiffres, annonces
Mucoviscidose : 2 nouveaux traitements vont être remboursés
Covid-19 : Bientôt des tests PCR et antigéniques non remboursés ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles