Cancer du sein : une femme condamnée par ses médecins guérit grâce à un essai clinique

© ilbusca/iStock

Touchée par un cancer du sein très agressif, cette Britannique avait rejoint en dernier recours un essai clinique à l’automne 2019.

Les médecins ne lui donnaient qu’un an à vivre, mais elle a su déjouer leurs pronostics. Au Royaume-Uni, Jasmin David, une femme de 51 ans a réussi à combattre le cancer du sein particulièrement agressif dont elle était atteinte après avoir rejoint un essai clinique, rapporte « The Independent ».

Lire aussi >> Du diagnostic à l’après, la difficile prise en charge du cancer du sein chez les moins de 40 ans

L’essai clinique de la dernière chance

C’est en novembre 2017 que cette mère de deux enfants apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein très agressif. Lorsqu’on lui diagnostique, celui-ci est déjà très avancé. En quelques mois, il se propage « aux poumons, à la cage thoracique et aux ganglions lymphatiques ».

Mais Jasmin David est déterminée à se battre. Une mastectomie puis des séances de chimiothérapie et de radiothérapie lui permettent d’atteindre le stade de la rémission. Mais la rechute survient en octobre 2019. Alors que les médecins ne lui donnent qu’un an à vivre, elle décide en dernier recours de rejoindre un essai clinique mené au National Institute for Health and Care Research (NIHR) Clinical Research Facility (CRF) à l’hôpital The Christie de Manchester.

« Je ne savais pas si ça marcherait pour moi. Mais je me suis dit qu’au moins, je pourrais faire quelque chose pour aider les autres et la prochaine génération, a-t-elle déclaré au « Manchester Evening News ».

Un traitement...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles