Cancer du sein : la radiothérapie peut endommager le coeur

·1 min de lecture

Les jeunes femmes qui suivent un traitement par radiothérapie pour soigner un cancer du sein gauche auraient un risque accru de souffrir d'un trouble cardiovasculaire quelques années plus tard, selon une étude publiée par l'American college of radiology.

La radiothérapie est un élément indispensable dans le traitement du cancer du sein. Comme le soulignent les radiologues américains, le taux de survie à 10 ans des femmes qui ont moins de 50 ans au moment du diagnostic de cancer du sein, est de plus de 90 % pour la maladie de stade I et de plus de 75 % pour la maladie de stade II. Mais "il est important que les cliniciens qui s'occupent de jeunes patientes atteintes d'un cancer du sein communiquent sur l'importance de la radiothérapie pour soigner le cancer, tout en expliquant la nécessité d'une attention à long terme à porter sur l'éventuel risque de maladie cardiaque, en particulier pour les femmes recevant une radiothérapie du côté gauche" explique le Pr Gordon Watt, principal auteur de l'étude.

Les chercheurs ont suivi la santé cardiovasculaire de plus de 900 femmes ayant reçu un diagnostic de cancer du sein entre 1985 et 2008 alors qu'elles avaient moins de 55 ans. Au total, 46 participantes ont signalé un diagnostic de maladie coronarienne, 91 % des diagnostics survenant plus de cinq ans après la radiothérapie. Dans l'étude de suivi allant jusqu'à 27 ans, l'incidence globale de la maladie coronarienne chez les femmes ayant reçu une radiothérapie (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Témoignage : "Je me croyais à l'abri de la dépression du post-partum"
Plan soins palliatifs : qu'est-ce que ça va changer ?
Origine du Covid : la piste de la chauve-souris se confirme
DIRECT Covid-19 en France ce 23 septembre : chiffres, annonces
Pourquoi a-t-on des crampes la nuit ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles