Cancer du sein : toutes les solutions naturelles pour mieux vivre les traitements

Avant l’intervention, sous chimiothérapie, avec la radiothérapie, ou le traitement anti-hormones, il existe des solutions, médecines douces ou thérapies complémentaires, pour mieux supporter les traitements. Indispensable encore, l’alimentation qui convient, parce qu’elle tient compte des nouvelles préférences ou dégoûts induits par les traitements, des apports énergétiques nécessaires… et suffisants ! " Une prise de poids de quelques kilos est un facteur de risque de récidive de cancer du sein ", prévient le Dr Pouillart, auteur de Quelle alimentation pendant un cancer ? (éd. Privat).

Bien sur, il n’est pas question de faire l’impasse sur les traitements conventionnels : ce sont eux qui font l’essentiel du travail. Une certitude, " quand l’organisme est préparé et soutenu pendant ce parcours de la combattante, il tolère mieux les effets indésirables des traitements, l’observance est alors meilleure, et leur efficacité améliorée ", observe le Pr Scotté, oncologue.

Que faire avant l’intervention ?

A débuter dès l’annonce de la mauvaise nouvelle et jusqu’à l’intervention, tisane d’aubépine et valériane, assortie de l’antistress homéo, Gelsemium en 9 CH, la veille et le jour de l’intervention. A prendre aussi, en traitement de fond (et donc le temps des traitements), du magnésium et de la vitamine D (type D-stress). " L’objectif ici étant d’atteindre deux fois la norme habituelle de vitamine D pour limiter le risque de récidive ", précise le Dr Arnal.

Je suis sous chimiothérapie : quelles solutions pour moi ?

On stimule son immunité avec de l’échinacée (50 gouttes le matin 5 jours sur 7), des pré (des fibres) et probiotiques (lactobacilles et bifidus) qui nourrissent la flore intestinale.

On draine et on protège son foie (passage obligé des médicaments) avec une décoction de desmodium ou du chardon-marie. L’hypnose est aussi un bon moyen d'apprivoiser douleurs, nausées, insomnie, etc., et les effets secondaires des chimios. En prévention des nausées, l’acupuncture. Les jours

(...) Cliquez ici pour voir la suite