Cancer du sein triple négatif : cette épice bien connue pourrait aider à lutter contre la maladie

·1 min de lecture

Au cours de sa vie, une femme sur huit est susceptible de développer un cancer du sein. Détecté suffisamment tôt, le premier cancer féminin présente un taux de survie à 5 ans relativement élevé. Mais la donne change lorsque l'on parle d'un cancer du sein dit triple négatif. Si ce dernier est souvent associé à un pronostic plus sombre, la cardamome pourrait bien aider à lutter contre.

De nouveaux travaux ont été présentés lors de la réunion annuelle de l'American Society for Investigative Pathology (ASIP) et plus précisément lors de la conférence Experimental Biology 2022. Les scientifiques se sont concentrés sur le rôle de la cardamonine, un composé de la cardamome, dans deux lignées cellulaires différentes de cancer du sein triple négatif.

Le but était d'examiner si cette épice pouvait affecter l'expression de la molécule PD-L1. Cette dernière "joue un rôle essentiel en aidant les cellules cancéreuses à échapper au système immunitaire de l'organisme". Les chercheurs ont ainsi constaté que la cardamonine pouvait entraîner une "diminution [...] de la viabilité" des cellules cancéreuses. Dans une des deux lignées cellulaires, elle serait également à l'origine d'une réduction de l'expression du gène PD-L1.

"C'est la première étude à décrire l'effet inhibiteur de la cardamonine sur l'expression de PD-L1" affirme Patricia Mendonca, auteure principale de l'étude, dans un communiqué. Selon elle, la cardamonine "présente un potentiel pour améliorer le traitement du cancer sans avoir autant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles