Canicule : la clim nous rend-elle vraiment malade ?

En ces périodes de canicule, de nombreuses personnes font le choix de se réfugier dans des lieux climatisés. Et les climatiseurs tournent aujourd’hui à plein régime dans les magasins, centres commerciaux, cinémas, bureaux mais aussi dans les logements qui en sont équipés. Si elle permet au corps de se refroidir, la climatisation risque-t-elle de nous rendre malade ?

Première idée reçue à déconstruire : il n’est pas possible d’"attraper froid". Si vous souffrez d'un rhume après une journée passée sous un climatiseur, ce dernier n’est pas à blâmer : c’est parce que vous avez été en contact avec un virus, quelle que soit la température de la pièce.

Mais qui dit clim dit fenêtres fermées, pour que la pièce garde sa fraîcheur. Et on le sait bien, les espaces clos sont plus propices à une contamination par les virus qui se transmettent par voie aérienne. Ce n’est peut-être pas la clim qui vous rend malade, mais plutôt le fait de rester dans une pièce fermée et non aérée.

Si la clim n’est pas directement responsable de la maladie, elle peut tout de même y participer : en refroidissant la pièce, elle assèche l'air… et nos muqueuses par la même occasion. Cela se traduit au niveau du nez par un écoulement nasal, et au niveau des yeux par une sécheresse oculaire.

Or, les muqueuses sèches sont plus sensibles aux agents pathogènes. Le simple nez qui coule peut se transformer en véritable rhume et l’œil sec en conjonctivite allergique. Pour limiter ce risque, pensez à humidifier la pièce. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles