Canicule : ces conseils vous seront utiles pour les jours à venir

© fizkes / IStock

Pendant les fortes chaleurs ou les épisodes de canicule, l'organisme est mis à rude épreuve et certaines populations sont particulièrement vulnérables. Pour éviter la déshydratation ou coup de chaud, un certain nombre de précautions sont à prendre.

Une vague de chaleur est attendue dès demain sur toute la France avec des températures pouvant atteindre entre 35 et 38 degrés par endroits. Dès les premières hausses du mercure, le corps cherche à maintenir sa température centrale stable, autour de 37 degrés Celsius, à la manière d'un thermostat.

Lire aussi >> « Après la pandémie, la guerre en Ukraine contribue à reléguer la question de l’écologie »

Pour cela, il met en place des mécanismes de thermorégulation qui lui permettent de compenser cette hausse : augmentation du débit sanguin au niveau de la peau par dilatation des vaisseaux cutanés et transpiration. Il peut arriver que les mécanismes de thermorégulation soient débordés et que des symptômes liés à la chaleur se manifestent comme de la fatigue, des maux de tête, de la fièvre, ou des troubles du sommeil. Pour aider le corps à s’adapter, voici des conseils pour mieux vivre l’épisode de chaleur à venir.

Chercher la fraîcheur

Les autorités sanitaires recommandent d'éviter de sortir aux heures les plus chaudes, de maintenir le logement frais dans la mesure du possible : fermer les fenêtres et les volets, surtout si vous êtes exposés au soleil. Si cela n’est pas possible ou que vous devez vous déplacer, chercher à passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais comme un cinéma, une bibliothèque municipale, un supermarché ou un musée.

Boire sans attendre d’avoir soif

Il est aussi préconisé de boire...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles