Canicule : l’astuce toute simple (et validée par des médecins) pour vérifier que vous n’êtes pas déshydraté

C’est une première pour un mois de septembre : l’alerte orange canicule a été déclarée dans 14 départements français, avec des températures allant jusqu’à 36°C dans le centre de la France. Face à une telle vague de chaleur, les risques sont variés : insolation, coup de chaleur mais surtout déshydratation.

S’il est recommandé de boire au minimum 1,5L d’eau, cette quantité doit bien évidemment être augmentée en période de fortes chaleurs. Mais alors, comment savoir quelle est la bonne quantité d’eau à consommer ?

Selon le Dr Jimmy Mohammed, une simple astuce permet de détecter une éventuelle déshydratation : la couleur de nos urines. "Lorsqu'il fait très chaud, si vous constatez que vos urines ont une couleur un peu orangée, très foncée, parfois malodorante, c'est que vous ne buvez pas suffisamment. La bonne quantité d'eau que vous devez boire dépend de vos urines", alertait le médecin le 21 août dernier au micro de RTL.

Une information confirmée par l’urgentiste Patrick Pelloux à nos confrères de RMC : “L’hydratation se mesure à la diurèse (la quantité d’urines éliminées pendant un certain nombre d’heures, ndlr). En médecine, c’est comme ça qu’on sait.”

Certaines personnes sont plus vulnérables à la chaleur, notamment les personnes âgées ou encore les patients atteints de maladies chroniques comme une insuffisance rénale ou des pathologies cardiaques. Chez ces patients, un aller-retour régulier aux toilettes peut être le signe d’une bonne hydratation.

Les bébés sont, eux aussi, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite