Canicule : ces médicaments à éviter quand il fait trop chaud

38°C, 42°C... Ça y est, la canicule est bel et bien arrivée est en France et la majorité des départements de l'Hexagone sont concernés par cette vague de chaleur inhabituelle.

Cette hausse de température peut néanmoins provoquer ou parfois aggraver certains symptômes comme la déshydratation, de la fièvre ou encore des maux de tête car "l’exposition à de fortes chaleurs constitue une agression pour l’organisme", comme le précise l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Cependant, en cas de fortes chaleurs, la prise de certains médicaments n'est pas recommandée. La raison ? Ils augmenteraient les risques de déshydratation et perturberaient l’adaptation du corps à la chaleur, alerte l'Assurance maladie. Alors quels sont les principaux médicaments concernés ?

En cas de fortes chaleurs, comme celles que nous vivons actuellement, certains médicaments "peuvent empêcher le fonctionnement normal des mécanismes de refroidissement du corps", précise l'ANSM. Or, lorsqu'il fait chaud, le corps à tendance "à tout mettre en oeuvre pour s’adapter, autrement dit, diminuer la température corporelle. Il se refroidit essentiellement par l’évaporation de la transpiration".

De plus, la prise de certains traitements pourraient entraîner des complications graves telles que le syndrome d’épuisement-déshydratation, qui se caractérise par des pertes importantes d’eau et de sels qui ne sont pas compensées par une hydratation suffisante et le coup de chaleur.

Parmi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles