Canicule : une pénurie de lait redoutée dans les prochains mois

© Johnny Greig/Female Focus Collection via Getty Images

La raréfaction des fourrages et les mauvaises conditions thermiques des bovins réduisent d’environ 20 % leur production, faisant craindre à certains une véritable pénurie de produits laitiers dans les prochains mois.

« Le climat en rajoute. » Lundi 8 août sur « RTL », la présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), Christiane Lambert, a alerté sur la diminution des stocks de la production de lait en France. En cause, les vagues de chaleur intense qui, en plus de réduire les stocks de fourrages en asséchant les prairies herbagées, ne permettent pas les conditions idéales à la reproduction des bovins et à leur production de lait.

« Il y a déjà sur le premier semestre une baisse de la production laitière en France de 1,4 % », a précisé Christiane Lambert, craignant que la baisse s’intensifie encore. Une situation française observable à l’échelle mondiale « pour différentes raisons », selon la présidente de la FNSEA. De son côté, dans les colonnes du « Parisien », le président de la commission économique de la FNSEA est allé jusqu’à avancer l’hypothèse d’une « pénurie de lait en France ».

Les bovins en « détresse thermique »

Il n’y a pas que les humains qui suffoquent sous la canicule. Les bovins, depuis plusieurs semaines, sont soumis à des températures qui excèdent souvent les 35°C. Ces fortes chaleurrs peuvent affecter « jusqu’à 20 % de [leur] production » et pousser les bêtes à « avorter et perdre [leur] veau », alertait en mi-juillet Christine Lambert à l’AFP.

À lire également >> Sommes-nous en train de vivre l’été le plus frais du reste de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi