Cannes 2019 : quand la mode éthique investit le tapis rouge

Robe de soirée upcyclée, défi slow fashion... La mode responsable part à la conquête du tapis rouge cannois.

Depuis mardi le Festival de Cannes bat son plein et chaque jour, c'est 60 mètres de tapis rouge qui sont changés à trois reprises - soit 2 kilomètres au total - après le passage des célébrités. Une dépense en tissu colossale qui a inspiré la jeune marque 17H10. Dans le but de prouver que mode green et élégance étaient tout sauf incompatibles, la griffe parisienne a eu l'idée de récupérer ces chutes de tapis afin de confectionner une robe 100 % éthique avec l'aide de la créatrice de robes sur-mesure Bénédicte Vernier. Une démarche responsable portée par l'influenceuse et égérie de l'Oréal, Fadela Mecheri, qui a été choisie pour monter les marchés du Palais vêtue de cette robe rouge, totalement upcyclée, lors de la projection de Rocketman ce vendredi 17 mai dernier.

A contre-courant de la "fast fashion" et de ce phénomène de looks momentanés - qui consiste à porter une tenue différente à chaque montée des marches - cette initiative de mode éthique commence peu à peu à faire son chemin sur le red carpet cannois. A leurs façons, d'autres célébrités à l'instar de Bryce Dallas Howard ou Marina Foïs, jouent elles aussi un rôle pour répandre la notoriété d'une mode green et responsable sur le tapis rouge du Palais des Festivals.

Démarches green sur red carpet

Adepte de la "slow fashion", Bryce Dallas Howard a déclaré qu'elle ne porterait que des vêtements de seconde main durant tout le festival tandis que Marina Foïs refuse de se plier (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

L'image du jour : sur les nerfs
Cannes 2019 : Elle Fanning, jeune fille en fleur à la scène comme à la ville
15 minutes avec... Xavier Dolan 
PODCAST - Philippe Katerine : "Je préfère être en manque qu'enseveli"
Qui êtes-vous… Camila Morrone ?