Cannes 2021 : « Annette », Adam Driver et Marion Cotillard les magnifiques

·1 min de lecture

Le Festival de Cannes 2021 s'est ouvert, ce mardi, avec la projection de "Annette" de Léos Carax, avec Marion Cotillard et Adam Driver. Notre avis.

Le Festival de Cannes aime Léos Carax. Neuf ans après « Holy Motors », en compétition officielle en 2012 et qui avait obtenu le prix de la Jeunesse, l’enfant terrible du cinéma français revient avec « Annette », en ouverture de la 74e édition du festival et en compétition. Une comédie musicale en langue anglaise portée par deux stars, Marion Cotillard et Adam Driver, qui ont chanté en live sur une musique de groupe culte californien The Sparks. Dès la première scène, le ton est donné : dynamique et flamboyant. « It’s time to start » chantent Henry (Adam Driver) et Ann (Marion Cotillard) qui viennent de tomber amoureux. Lui est un immense artiste de stand-up, elle une diva de l’opéra. Autant dire que leur art est chronophage et que tous les deux sont en représentation une bonne partie de la journée. Dans son peignoir vert, Henry se prépare comme Rocky avant d’entrer sur scène. Chez lui, toutes les confrontations sont viriles et violentes. Le rapport qu’il entretient avec son public est celui d’un boxeur avec son adversaire : ça cogne. Sa grande obsession est de mettre son public K.O. Chez  Ann, en revanche, la douceur est de mise, ses fans respectent son travail, sa voix les fait vibrer et voyager. Tous les soirs, elle a droit à des rappels. Comme souvent chez Léos Carax, la priorité est accordée aux scènes nocturnes avec des gammes de couleurs orange (les cheveux de Ann) et vert (le blouson en cuir de Henry), tels des halos...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles