Cannes 2021 : Elsa Zylberstein, Mounia Meddour… le jury Un certain regard, lumineux sur la Croisette

Cannes 2021 : Elsa Zylberstein, Mounia Meddour… le jury Un certain regard, lumineux sur la Croisette
Le Festival de Cannes entame son troisième jour de compétition et met le jury Un certain regard à l’honneur. La petite sœur de la sélection officielle de Cannes récompense le cinéma indépendant et les talents émergents du 7e art. À sa tête cette année, Andrea Arnold, à qui l’on doit les films « Fish Tank » et « American Honey », déjà lauréats du Prix du Jury à Cannes. À ses côtés pour assurer cette mission, un jury composé d’Elsa Zylberstein, aperçue hier pendant la montée des marches de « Tout s’est bien passé », de la réalisatrice Mounia Meddour (« Papicha ») et des réalisateurs Daniel Burman et Michael Covino. Les jurées avaient opté pour des tenues blanches tandis que leurs deux confrères masculins étaient assortis en bleu marine. Une séance photo bon enfant pendant laquelle Andrea Arnold s’est amusée en immortalisant le parterre de photographes qui lui faisait face. Lire aussi : Elsa Zylberstein, nouvelle star d'InstagramDeux films indépendants en lice Le jury Un certain regard s’est prêté au jeu des photographes peu après les photocalls de deux autres films en compétition. Face au mur de journalistes se trouvait ce matin l’équipe du film « Le genoux d’Ahed », un drame sur un cinéaste Israëlien se battant pour préserver les libertés dans son pays. Nadav Lapid et ses acteurs ont monté les marches hier soir, quelques heures avant la projection du film de François Ozon. Sur la Croisette ce matin se trouvaient également les acteurs de « Cahier noirs I et Cahier noirs II », un docu-fiction de Shlomi Elkabetz avec Yaël Abecassis.

Rayonnants sur la Croisette, les jurés de la sélection Un certain regard étaient réunis autour de leur présidente Andrea Arnold ce jeudi matin. Une apparition suivie des photocalls de deux autres films en lice pour la Palme.Le Festival de Cannes entame son troisième jour de compétition et met le jury Un certain regard à l’honneur. La petite sœur de la sélection officielle de Cannes récompense le cinéma indépendant et les talents émergents du 7e art. À sa tête cette année, Andrea Arnold, à qui l’on doit les films « Fish Tank » et « American Honey », déjà lauréats du Prix du Jury à Cannes. À ses côtés pour assurer cette mission, un jury composé d’Elsa Zylberstein, aperçue hier pendant la montée des marches de « Tout s’est bien passé », de la réalisatrice Mounia Meddour (« Papicha ») et des réalisateurs Daniel Burman et Michael Covino. Les jurées avaient opté pour des tenues blanches tandis que leurs deux confrères masculins étaient assortis en bleu marine. Une séance photo bon enfant pendant laquelle Andrea Arnold s’est amusée en immortalisant le parterre de photographes qui lui faisait face. Lire aussi : Elsa Zylberstein, nouvelle star d'InstagramDeux films indépendants en lice Le jury Un certain regard s’est prêté au jeu des photographes peu après les photocalls de deux autres films en compétition. Face au mur de journalistes se trouvait ce matin l’équipe du film « Le genoux d’Ahed », un drame sur un cinéaste Israëlien se battant pour préserver les libertés dans son pays. Nadav Lapid et ses acteurs ont monté les marches hier soir, quelques heures avant la projection du film de François Ozon. Sur la Croisette ce matin se trouvaient également les acteurs de « Cahier noirs I et Cahier noirs II », un docu-fiction de Shlomi Elkabetz avec Yaël Abecassis.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles