Cannes 2021 : Jean Dujardin et Pierre Niney font le show sur le photocall d’« OSS 117 »

« OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire » sera le film de clôture du Festival de Cannes. L’occasion pour Jean Dujardin, Pierre Niney, Fatou N’Diaye et Nicolas Bedos de mettre l’ambiance sur la Croisette.Le Festival de Cannes prend fin dans quelques heures et l’équipe d’ « OSS 117 : Alerte en rouge en Afrique noire » a fait le show sur la Croisette. A l’affiche du film de Nicolas Bedos, Jean Dujardin reprend son rôle culte de Hubert Bonisseur de la Bath, l’espion grotesque envoyé cette fois-ci en Afrique dans les années 80, pour tenter de sauver le régime de la Françafrique. Pour ces nouvelles aventures auxquelles se joint Pierre Niney, Nicolas Bedos prend la suite de Michel Hazanavicius, à qui l’on doit les deux premiers opus sortis en 2006 et 2009. Initialement prévu en salles en février 2021, « OSS 117 » s’est vu repoussé plusieurs fois, la pandémie faisant toujours rage en France. Les fans d’espionnage pourront donc découvrir leur héros préféré le 4 août 2021 au cinéma.Lire aussi : Vicky Krieps, deux fois à CannesLes acrobaties de Jean Dujardin et Pierre NineySur le photocall du film, Jean Dujardin, Pierre Niney et Fatou N’Diaye se sont amusés à poser pour les photographes, fidèles à leur humour ravageur. L’acteur de « Présidents » a fait rire l’assemblée en réalisant plusieurs acrobaties pendant que Pierre Niney escaladait le décor. A leurs côtés, Nicolas Bedos et Natacha Lindinger moins agités mais tout aussi ravis de clôturer cette 74e édition de la grand-messe du cinéma cannoise. Ce matin, la Croisette accueillait également Gaspar Noé, Alex Lutz, Françoise Lebrun et le très jeune Kylian Dheret pour « Vortex », l’odyssée touchante d’un couple brisé par l’âge présentée en séance Cannes Première.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles