Cannes 2021 : Lyna Khoudri, « Timothée Chalamet est un jeune acteur très talentueux et drôle »

·1 min de lecture

En lice pour la Palme d’or, « The French Dispatch », réalisé par Wes Anderson, réunit un casting de taille. Rencontre avec l’une de ses têtes d’affiche, l’étincelante Lyna Khoudri.

On ne l’arrête plus. Après des débuts remarqués grâce à sa prestation poignante dans « Papicha » - vainqueur de notre Grand Prix Ciné en 2019 – Lyna Khoudri continue son ascension. Cette fois, l’actrice de 28 ans place la barre très haut en s’illustrant derrière la caméra du réalisateur Wes Anderson. Présenté à Cannes, « The French Dispatch » ne laisse personne indifférent. Bill Murray, Frances McDormand, Tilda Swinton, Adrien Brody, Owen Wilson, Timothée Chalamet, Elisabeth Moss, Léa Seydoux ou encore Mathieu Amalric : le casting outrancièrement talentueux du film, mêlant pointures hollywoodiennes et françaises, a de quoi donner le vertige. Enchanteur, comme à l’accoutumée, le dernier-né du cinéaste américain met en scène un recueil d’histoires extraites du dernier numéro d’un magazine américain, publié dans une ville française fictive du XXe siècle. 

Si la distribution peut faire blêmir n’importe quel réalisateur, « The French Dispatch » ne se résume pas seulement à ça. Esthétique léchée, couleurs acidulées, images rétros : le film morcelé d’instantanés séduira aisément les adeptes de l’univers de Wes Anderson et rappellera au bon souvenir de son chef-d’œuvre « The Grand Budaptest Hotel » (oscarisé en 2015).

Atout charme de « The French Dispatch », Lyna Khoudri excelle et n’a rien à envier à ses petits camarades de jeu. Séjournant sur la Croisette le temps du festival, la jeune...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles