Tout s’est bien passé de François Ozon avec Sophie Marceau : Le coup de coeur de Version Femina

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le mercredi 7 juillet dernier, le film « Tout s'est bien passé » de François Ozon était projeté au Festival de Cannes. Ce fut immédiatement le coup de coeur de Version Femina. Notre journaliste Anne Michelet vous explique pourquoi.

François Ozon est incontestablement un grand cinéaste. Après « Un été 85 », il nous offre une oeuvre totalement différente. En adaptant le livre éponyme, et autobiographique, de la romancière Emmanuèle Bernheim, qui fut sa scénariste, il signe un film intelligent, sensible, bouleversant et drôle, sans aucun pathos. Une leçon de vie remarquablement interprétée par Sophie Marceau, Géraldine Pailhas, Charlotte Rampling, Hanna Schygulla et André Dussollier qui interprète un vieil homme indigne et malicieux.

Une première pour Sophie Marceau

Le film marque le grand retour de Sophie Marceau au cinéma après trois ans d’absence et lui offre un rôle tout en émotion dans lequel elle est magnifique de justesse et de sobriété. Elle incarne Emmanuèle, cette fille qui accepte d’aider son père de 85 ans à mourir après son AVC, celui-ci ne supportant pas une vie moins belle que celle qu’il a menée.

« Tout s’est bien passé » aborde, par un biais intime, un sujet de société universel : le droit de choisir sa mort. Devoir aller en Suisse, puisque la France n’autorise pas ce choix, pour accomplir cette « mission » confère aussi au film un aspect thriller avec des rebondissements.

Comme François Ozon l'explique dans le ELLE Icône consacré à Sophie Marceau (toujours disponible en kiosques), la comédienne a pris un véritable plaisir à jouer dans « Tout s’est bien passé » : "Je pense que Sophie était très...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles