Cannes 2021 : Valérie Lemercier n’a pas souhaité rencontrer Céline Dion pour « Aline »

·1 min de lecture

Présente à Cannes pour dévoiler « Aline », son biopic librement inspiré de la vie de Céline Dion, Valérie Lemercier révèle qu’elle a décliné une invitation de la diva québécoise. 

Valérie Lemercier aurait pu rencontrer la star à l’origine de son film mais a préféré garder ses distances. Une décision que la réalisatrice d’« Aline » explique dans une interview pour le média belge « 7 à 7 ».  Ce « portrait » décalé de Céline Dion s’inspire librement de la vie de la chanteuse. En adoptant un autre nom pour son héroïne – Aline Dieu – Valérie Lemercier s’assure la possibilité d’ajouter une touche de fiction à cet hommage vibrant et musical. Pas question de se moquer non plus. L’actrice des « Visiteurs » incarne une Aline dépourvue d’accent québécois, par crainte d’offenser outre-Atlantique. « Je n'ai pas réussi à le faire aussi bien qu’espéré. Les Québécois me disaient : “non, ce n’est pas bon”. Du coup, je le fais peu. Je préférais le faire peu qu’en faire trop », confie-t-elle. 

Lire aussi : Valérie Lemercier : Dion soit loué !

« J’aurais été trop frustrée »

Pour incarner l’interprète de « My Heart Will Go On », Valérie Lemercier a tout appris d’elle. Concerts, documentaires, biographies : elle la connaît sur le bout des doigts. Alors quoi de plus gratifiant que la possibilité de rencontrer la star ? Si cette perspective enchanterait les fans de Céline Dion, la réalisatrice d’« Aline » a préféré ne pas l’approcher de trop près. « J'aurais pu. C'était à Bercy. On m’a proposé de la rencontrer deux minutes, avant son concert », explique-t-elle. Mais...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles