Cannes 2022 : un célèbre réalisateur a été refoulé du tapis rouge… à cause de ses chaussures

C’est un évènement comme il peut en arriver à quelques reprises durant la célèbre quinzaine du Festival de Cannes, mais qui fait forcément grand bruit. Dimanche 22 mai 2022, le cinéaste Kelvin Redvers, appartenant à la Première Nation Deninu Kųę́, des Territoires du Nord-Ouest au Canada, a connu une mésaventure peu agréable. Alors qu’il se rendait au Festival de Cannes avec une délégation de cinéastes autochtones pour l’avant-première du film Les Amandiers, réalisé par Valeria Bruni-Tedeschi, la sœur aînée de Carla Bruni, l’homme de cinéma s’est vu refuser l’entrée du mythique tapis rouge avant la montée des marches. En cause, les mocassins traditionnels qu’il portait ce jour-là, peu appréciés par les organisateurs de l’évènement. Sur la chaîne de télévision canadienne CBC, le producteur et réalisateur autochtone s’est exprimé au sujet de l’incident.

D’abord stoppé à l’entrée par les responsables de service de sécurité du festival, l’homme qui exerce sur le territoire de Colombie-Britannique a finalement pu faire son retour sur le tapis rouge, mais avec d’autres chaussures aux pieds. "Dans de nombreuses cultures au Canada, les mocassins sont tout à fait considérés comme des vêtements traditionnels et formels", s’est insurgé le natif de Hay River au Canada, se désolant d’un règlement forcément discutable : "J’ai grandi avec ma culture et les mocassins sont importants. Je comprends qu’il y ait certaines règles concernant le dress code sur le tapis rouge, alors j’ai pensé que si je (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles