Cannes 2022 - Camille Razat : « Je suis une énorme geek »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En juin prochain, Camille Razat sera à l’affiche du long-métrage « Mastemah ». Rencontre avec l’actrice française révélée dans « Emily in Paris », à l’occasion du Festival de Cannes.

Le grand public l’a découverte en 2020 grâce au rôle de Camille dans « Emily in Paris », la série à succès de Darren Star. Propulsée sur le devant de la scène aux côtés de Lily Collins et Ashley Park, la comédienne Camille Razat enchaîne depuis les projets. Le dernier en date ? « Mastemah », dont la sortie en salles est prévue le 29 juin prochain. Un long-métrage réalisé par Didier D. Daarwin, à qui l’on doit notamment les clips du groupe IAM, et dans lequel elle prête ses traits à une jeune psychiatre, Louise, qui, après un drame, va tenter de se reconstruire en s’installant dans un petit village de l’Aubrac. Un premier rôle dense, sur fond de phénomènes paranormaux, que l’actrice a choisi de nous présenter cette semaine, en marge du 75ème Festival de Cannes.

De « Emily in Paris » à « Mastemah »

« “Emily in Paris” c’est un super projet, j’en suis très fière et ça m’a vraiment lancée, entre guillemets, à l’international », nous confie-t-elle lors de notre rencontre. « Mais c’est vrai qu’en tant qu’actrice, moi, ce qui m’intéresse et c’est justement la force de ce métier, c’est de faire plein de choses différentes. De pouvoir passer d’une comédie hyper légère comme “Emily in Paris” à un film vraiment dense dans un rôle principal. Un personnage qui est dur, hyper complexe et ambivalent. » Pour ce faire, Camille Razat peut compter sur la présence d’Olivier Barthelemy (« Sheitan »)...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles