Cannes 2022 : Eva Longoria, « je suis une mère folle, il m’obsède »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir monté les marches de la Croisette, Eva Longoria a rencontré les équipes de ELLE pour parler cinéma, tapis rouge et maternité.

Jour 2 sur la Croisette. Lors de la cérémonie d’ouverture, les festivaliers ont eu le bonheur d’apercevoir un visage familier du Festival de Cannes, celui d’Eva Longoria. L’égérie L’Oréal Paris a fait son grand retour sur les marches du palais des festivals qu’elle n’avait pas foulées depuis 2019, pandémie oblige. Pourtant, elle est ici chez elle, et comme à chacun de ses passages sur le tapis rouge cannois, l’actrice a fait sensation.

A cette occasion, nous avons rencontré Eva Longoria, que nous avions déjà interviewée en 2019, et c’est toujours un plaisir de passer un moment avec l’ancienne desperate housewife. Drôle, attentive, généreuse, elle fait partie de ces rencontres que l’on n’oublie pas, et elle non plus ne nous avait pas oubliés. « I remember you », lâche-t-elle en nous voyons, avant de complimenter ma manucure, puis de demander à sa coiffeuse « un peu de laque », en français. Car si le monde entier adore Eva Longoria, la France a un lien très spécial avec elle, qui s’adresse directement à ses fans dans la langue de Molière.

Avec Eva, nous avons parlé Cannes, bien sûr, mais aussi de l’engagement de L’Oréal Paris pour la place des femmes dans le cinéma, et plus particulièrement des réalisatrices, mais aussi, incontournablement, de son fils, Santiago, l’homme de sa vie. Découvrez notre interview en vidéo.

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles