Cannes 2022 : la sélection de la Quinzaine des réalisateurs dévoilée

·1 min de lecture

En parallèle de la compétition officielle se tient chaque année la Quinzaine des réalisateurs. Du 18 mai au 27 mai, 23 longs-métrages seront présentés avec notamment un premier film d’Annie Ernaux et le prochain long-métrage d’Alice Winocour avec Virginie Efira.

À un mois du Festival, la Quinzaine des réalisateurs a dévoilé sa sélection ce 19 avril. Paolo Moretti, le directeur général, a évoqué « la beauté et la richesse du cinéma contemporain mondial ». Parmi la sélection internationale de cette 54e édition, du Chili à l’Ukraine, on retrouvera onze réalisatrices sur vingt-trois et neuf premiers films.

L’Italien Petro Marcello présentera « L’Envol », son premier long-métrage en français avec Louis Garrel, Juliette Jouan et Noémie Lvovsky, une « adaptation libre » des « Voiles Écarlates » d’Aleksandr Grin.

Beaucoup de Français·e·s

L’écrivaine Annie Ernaux est notamment très attendue pour son premier film, « Les années super-8 », réalisé avec son fils à partir d’archives de sa jeunesse et présenté comme un lien entre son autobiographie et un récit social et politique. Le nouveau film d’Alice Winocour (« Proxima ») mettra en scène Virginie Efira, Benoît Magimel et Grégoire Colin dans « Revoir Paris », se situant dans un contexte de post-attentat.

Côté français toujours, Mia Hansen-Løve, qui était en sélection officielle l’année dernière pour « Bergman Island », sera au rendez-vous avec Léa Seydoux et Melvil Poupaud dans « Un beau matin ». Léa Mysius présentera « Les Cinq Diables », son second long-métrage avec Adèle Exarchopoulos. Enfin, Philippe Faucon dévoilera une histoire liée à la guerre d’Algérie dans « Les Harkis », soixante ans après...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles