"Capital" : train de vie, régime spécial de retraite des sénateurs... le reportage qui scandalise les internautes

Un reportage qui laisse sans voix. Dimanche 12 janvier, un sujet diffusé dans Capital présenté par Julien Courbet, sur M6, dont l'intitulé était "Nos élus vivent-ils au-dessus de nos moyens ?" a particulièrement choqué les téléspectateurs qui se sont vivement exprimés sur les réseaux sociaux alors que la France bat le pavé depuis le 5 décembre dernier. En cause ? Un chapitre consacré à la vie des sénateurs : leur train de vie, et actualité oblige, leur retraite. Les journalistes de Capital ont enquêté auprès de quelques parlementaires du Palais du Luxembourg. On peut apprendre ainsi que nombre de leurs frais sont pris en charge par la République, c'est-à-dire par les contribuables : leurs déplacements, que ce soit en voiture, en train ou en avion, leurs repas avec possibilité d'inviter qui ils veulent, sans devoir justifier de leurs identités, et sans limite de plafond... Des usages manifestement conformes à la politique du Sénat.

Vincent Delahaye, sénateur de l'Essonne, interviewé pour l'occasion, montre des factures passées en frais professionnels (achat de livre et de logiciel informatique) et reconnaît que cela peut aller jusqu'à l'achat de ses vêtements. Caleçons et chaussettes non compris, il ne faut tout de même pas pousser le bouchon trop loin ! Capital fait un petit tableau récapitulatif des remboursements, et là, il faut reconnaître que ça fait mal : 5.900 euros par mois pour frais professionnels, 5.000 euros par an de frais de transports comprenant un abonnement de train en première classe ou en avion pour ceux qui habitent loin de Paris ainsi qu'un forfait taxi, 7.000 euros par an pour payer leurs abonnements téléphoniques y compris ceux de leurs collaborateurs, un forfait de 1.200 euros par mois pour se loger à Paris, une enveloppe de 8.402 euros maximum par mois au titre du salaire de leurs assistants. Sur ces montants, se rajoute, cerise sur le gâteau, le salaire du sénateur : 5.380 euros net par mois. Soit un coût total de 25.000 euros par mois, le prix

(...) Cliquez ici pour voir la suite