Car Racing 1968 : dans la vie des pilotes de courses

·1 min de lecture

Née de la passion d’une poignée d’hommes pour la photographie et l’automobile, l’agence de photos DPPI a tenu à faire partager le quotidien des pilotes, des équipes de courses et des chronométreurs.  En a découlé une collection de livres « Car Racing » sous l’impulsion de Richard Mille, horloger, pilote amateur et collectionneur de bolides. Après les années 1965, 66 et 67, zoom sur l’année 68 aux Editions Cercle d’Art, maison appartenant également à Richard Mille.

Sous l’impulsion de Matra, le sport automobile français connaît dans les années 60 un total renouveau. En cette saison 1968, la firme française s’engage en Formule 1 à plein temps, stimulant dans l’hexagone l’engouement du public pour les grands prix. Liés d’amitié avec Jean-Pierre Beltoise, les photographes de DPPI sont aux premières loges pour suivre cette fantastique aventure. Les stars des sixties, Jim Clark, Graham Hill, Jackie Stewart, Jochen Rindt et les autres virtuoses du volant et de l’ingénierie sont évidemment largement représentés dans ce volume.

Lire aussi.Richard Mille et Le Mans Classic : une histoire qui dure

L’une des forces de cette collection des Éditions Cercle d’Art est de ne jamais dévier de son propos initial, à savoir son parti éditorial essentiellement photographique : « Il ne s’agit pas d’un énième livre d’histoire du sport automobile, insiste Fabrice Connen, directeur de DPPI. Chaque fois, nous privilégions les photos les plus fortes, les plus insolites, ou bien celles restituant davantage l’atmosphère de l’époque, même prises sur des événements mineurs. »


Retrouvez cet article sur Paris Match