Carburant : la baisse de la ristourne mise en place par l'Etat approche, on fait le point

istock

La remise de l’Etat concernant le prix à la pompe va diminuer drastiquement, ce mercredi 16 novembre, passant ainsi de 30 à 10 centimes d’euros par litre, avant de disparaître complètement au 1er janvier 2023.

À découvrir également : Economies d'énergie : voici les gestes du quotidien qui vous coûtent le plus

Malheureusement, la fin de ce coup de pouce qui a débuté au 1er septembre dernier coïncide avec une nouvelle flambée des prix de l’essence et du gazole. En parallèle, la ristourne mise en place par TotalEnergies dans ses stations-service va elle aussi diminuer passant de 20 à 10 centimes d’euros par litre.
Ce qui fait que le prix du litre à la pompe va augmenter au minimum de « 20 centimes sur l’ensemble des stations du pays et de 30 centimes dans celles du groupe pétro-gazier » lit-on sur le HuffPost.
Une fois que toutes les remises seront définitivement supprimées, le litre d’essence et de gazole avoisinera dès mercredi 16 novembre la barre symbolique des deux euros.
Ce week-end du 11 novembre a été marqué, de nouveau, par de longues files d’attente aux stations essence dans le but de faire un dernier plein en profitant des dernières aides complètes. TotalEnergies confirme « un pic d’affluence » qui devrait diminuer en milieu de semaine.
Le gouvernement explique que ce coup de pouce à la pompe dans les stations n’est pas ciblé comme l’expliquait Gabriel Attal, le ministre du Budget, et que...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi