Carburant : la consommation de diesel en baisse cet été

Ça y est, les grandes vacances touchent enfin à leur fin. Après deux mois, les automobilistes s'apprêtent à reprendre le chemin du travail, sans doute à contre-coeur pour beaucoup. D'autant plus que de nombreuses entreprises ont décidé de faire revenir tout le monde au bureau à plein temps. Ce qui est alors synonyme de plus grandes dépenses en carburant. Mais cet été aussi, la demande fut très forte, alors que les prix ont fortement grimpé dans toute la France. Au point de dépasser la barre des 2,70 euros du litre dans certaines stations-service. Et ce n'est malheureusement pas encore terminé. Mais tous les carburants ne sont pas logés à la même enseigne.

Le déclin du diesel

En effet, certains semblent être moins appréciés que les autres. C'est par exemple le cas du diesel, qui a de moins en moins le vent en poupe en France. En effet, on sait que les ventes de voitures électriques ont déjà dépassé celles des autos roulant au gazole. Mais ce n'est pas tout. En effet, selon les spécialistes, la demande en diesel est en forte chute aussi. Sur les sept premiers mois de l'année, cette motorisation a représenté seulement 10,4 % des ventes de voitures neuves, contre 16,4 % sur la même période l'an dernier. Mais ce n'est pas tout. Car cela se ressent aussi à la pompe.