Cardiomyopathie : définition, causes, symptômes, traitement de cette maladie cardiaque

Quels sont les symptômes de la cardiomyopathie ?

La cardiomyopathie est une maladie du muscle cardiaque, qui altère la fonction pompe du ventricule gauche du cœur, le débit cardiaque ne correspond plus aux besoins, ce qui se traduit par un essoufflement. Cette pathologie est souvent d’origine génétique.

Il existe plusieurs types de cardiomyopathies :

Les causes de la cardiomyopathie diffèrent selon le type de pathologie.

La cardiomyopathie dilatée survient sur un cœur qui contracte énormément et mal, éjecte mal et a un faible débit cardiaque. Le cœur se dilate alors petit à petit. Une cardiomyopathie dilatée peut aussi être la conséquence d’un infarctus du myocarde, ou d’une maladie des valves.

La cardiomyopathie hypertrophique peut être causée par une hypertension artérielle, par la pratique d’un sport intense, ou par une cause génétique.

La cardiomyopathie obstructive est d’origine génétique (transmise par un parent porteur). En cause : la mutation d’un gène relatif au muscle cardiaque.

La cardiomyopathie de stress n’a pas d’origine génétique, elle est liée à une dose importante de stress, comme son nom l’indique. Le stress libère les catécholamines, des hormones toxiques pour le cœur, qui imite un infarctus du myocarde.

Outre les causes que l’on vient de passer en revue, la cause principale des cardiomyopathies reste la génétique.

Dans ces maladies génétiques, toutefois rares, on peut en retrouver plusieurs types :

Dans les autres facteurs de risque de développer une cardiomyopathie, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles