Carence en potassium : quels sont les symptômes et les risques ?

© Getty Images/iStockphoto

Souffrez-vous d’une carence en potassium, aussi appelée hypokaliémie ? Ce minéral est essentiel à la contraction musculaire et intervient donc dans le bon fonctionnement des muscles du cœur, de l’intestin, des bronches ou encore de la vessie. Il est présent dans certains légumes (brocolis, épinards, avocats, choux), dans certains fruits (bananes et agrumes notamment), dans les légumineuses (haricots secs, pois, lentilles, fèves), dans les poissons gras, les céréales complètes, les germes de blé, le cacao ou encore les fruits oléagineux comme les amandes ou les noix.

Plusieurs symptômes peuvent indiquer que vous manquez de potassium :

La carence d’origine alimentaire est rare, car l’alimentation suffit largement à couvrir les besoins estimés à 2 grammes par jour. Une carence en potassium s’explique plutôt par une pathologie digestive (une maladie chronique de l’intestin qui perturbe l’absorption du potassium par exemple), par des diarrhées ou des vomissements prolongés, ou encore par l’utilisation excessive de laxatifs.

Dans les cas les plus sévères de carence en potassium, il existe un risque pour la santé cardiaque. Faute de potassium, le cœur rencontre en effet des difficultés pour se contracter et assurer son rôle de pompe.

Ce dysfonctionnement entraîne des palpitations, une arythmie, une chute de la tension artérielle, un essoufflement ou encore des douleurs à la poitrine. Si ces symptômes ne sont pas pris en charge, ils peuvent s'aggraver et conduire au décès.Une consultation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite