Carlos Ghosn : son évasion, ses conditions de détention… les confidences inédites de Carole Ghosn, sa femme

C'est une histoire digne de film, ou de série. A tel point que, selon Le Monde, Carlos Ghosn aurait signé une exclusivité avec la plateforme Netflix qui a, depuis, démenti l'information... même si Netflix ne dément pas "qu’un producteur ayant pour projet de vendre son projet à Netflix ait pu prendre contact avec Carlos Ghosn en vue de réaliser un film." Quoi qu'il en soit, l'Affaire Carlos Ghosn est loin d'être terminée et ne fait peut-être que commencer. L'ancien PDG de Renault-Nissan, arrêté en novembre 2018 par la justice japonaise pour suspicion de dissimulation de revenus et utilisation des fonds de l'entreprise à des fins personnelles, s'est enfui clandestinement du Japon quelques jours avant le passage à la nouvelle année 2020. Avant cela, il avait vécu plusieurs mois d'emprisonnement avec d'être placé en résidence surveillée dans l'attente de son procès. En attendant sa conférence de presse organisée mercredi 8 janvier depuis le Liban, où il s'est évadé, Carlos Ghosn (qui détient la nationalité française, libanaise et brésilienne) fait l’objet d’un mandat d’arrêt lancé par la justice japonaise. Carole Ghosn, son épouse, a accepté de se confier au Parisien pour l'édition du jour. Elle aussi fait l'objet d'un mandat d'arrêt lancé par la justice japonaise.

⋙ Carlos Ghosn : qui sont ses enfants, Caroline, Anthony, Maya et Nadine?

"Dans l'ombre, elle s'est activée sans relâche", écrivent nos confrères du Parisien. Son mari Carlos Ghosn avait pourtant "pris soin de la dédouaner" après son arrivée au Liban, affirmant avoir "organisé seul son exfiltration." De son côté, Carole Ghosn approuve : "Je n'étais au courant de rien. J'étais à Beyrouth avec mes enfants pour fêter Noël, quelqu'un m'a appelée pour me dire 'J'ai une surprise pour toi.' C'était la plus belle de toute ma vie ! Nous nous sommes retrouvés dans l'appartement de mes parents, j'ai serré Carlos très fort dans mes bras, au moins cinq vraies minutes avant de pouvoir faire sortir un son de ma bouche." Pour

(...) Cliquez ici pour voir la suite