Carottes, courgettes : 8 légumes pour faire des frites version "healthy"

Croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur, les frites sont délicieuses pour accompagner un hamburger ou le classique poulet du dimanche. Pourtant, en grande quantité ces dernières sont très caloriques et mauvaises pour notre organisme.

En 2018, une étude publiée dans le New-York Times a alerté sur la sur-consommation de frites. Un professeur de nutrition de l’université d’Harvard, Éric Rimm a notamment rappelé les effets néfastes des frites de pommes de terre sur notre santé. Par rapport aux autres légumes verts, les pommes de terre possèdent moins de nutriments. Elles sont aussi moins riches en fer.

Selon le chercheur, l’ajout de sel, de sauce ou encore d’huile transformerait les frites en "arme de destruction alimentaire". De plus, les frites contiennent un index glycémique élevé qui augmenterait les risques d’obésité, de maladies cardiovasculaires et de diabète.

Dans l’étude, Éric Rimm a conseillé de réduire la consommation de frites. Pour lui, l’assiette idéale s’avère être composée de six frites accompagnées d’une salade verte. Il recommande également de limiter le surdosage des sauces.

Potiron, aubergine, céléri-rave... quels sont les aliments sains pour faire des frites ?

Plusieurs légumes peuvent remplacer les pommes de terre pour préparer des frites plus saines et meilleures pour notre santé. On retrouve notamment la courgette, l’aubergine ou encore le céleri-rave.

En plus d’être peu calorique, le navet favorise le bon fonctionnement du système immunitaire, offre un véritable regain d’énergie et améliore l'absorption de fer. Il s’avère être un très bon allié pour des frites plus équilibrées.

Très utile pour converser une taille de guêpe, le céleri-rave est peu calorique, car il réduit la sensation de faim et favorise le transit régulier.

⋙ Découvrez notre sélection de 8 légumes pour faire des frites "healthy"

À lire aussi :

⋙ 5 bonnes raisons d'adorer le quinoa, l'aliment minceur qui nous veut du bien

⋙ Régime ayurveda : les clés de l'alimentation minceur

(...) Cliquez ici pour voir la suite