Carpophobie : comment vaincre cette phobie des fruits ?

Pour être le plus en forme possible, on conseille généralement de manger cinq fruits et légumes par jour. Mais pour certaines personnes, cela relève de l'insurmontable : à la simple évocation d'une pomme bien mûre elles sont en proie à un fort sentiment de dégoût, voire à des symptômes physiques incontrôlables (sueurs, tremblements, nausées, etc).

Définition : qu'est-ce que la carpophobie ?

La carpophobie n'a rien à voir avec les carpes, des poissons d'eau douce bien connus. Son étymologie dérive du grec karpo, qui signifie "fruit" et de phobos, qui signifie "peur". Elle désigne donc la peur irrationnelle et démesurée des fruits. Bien que peu courante, et surprenante - il faut bien le dire - elle ne doit pas être minimisée.

Elle ne s’exprime pas de la même façon d’un individu à l’autre, et peut être associée à la lachanophobie, autrement dit, la phobie des légumes. En l'absence de précautions, elle peut donc occasionner de graves problèmes de santé.

Comment se manifeste cette aversion ?

La carpophobie se traduit par une peur panique et un profond malaise face à certains fruits. Les carpophobes éprouvent un tel sentiment de répulsion envers les fruits qu'ils sont parfois incapables de toucher ou de manger ces aliments. Parfois même, la simple évocation de l'un d'eux les indispose. Avant de goûter un nouveau plat,...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles