Carrefour abandonne les jetons des chariots pour mettre en place un tout nouveau système !

·1 min de lecture

Vous avez l’habitude de prendre des chariots à jeton quand vous allez faire vos courses ? Sachez qu’ils sont voués à disparaître, ils vivent leurs dernières heures. Les consommateurs les trouvent peu pratiques. L’enseigne Carrefour compte les enlever petit à petit. Version Femina vous explique tout dans cet article !

Les monnayeurs ne font plus partie des hypermarchés du géant français de la distribution depuis quelques mois. Ce système permettait à l’aide d’une pièce de les désolidariser les uns des autres rapporte le média CNEWS. En place depuis les années 1990, cela permettait de limiter les vols, mais également d’inciter les individus à ranger le caddie dans un espace précis une fois les courses terminées.

Seulement, la crise sanitaire a bouleversé le payement sans contact. Ce qui amène les Français à avoir moins de monnaie dans leur poche et à ne plus avoir aucun jeton sur eux. Pour faire face à ces changements et simplifier la visite des clients dans les hypermarchés, Rami Baitiéh, le nouveau patron de Carrefour France, souhaite tester la suppression des monnayeurs (information apprise dans la presse).

Plus de 200 hypermarchés ont sauté le pas sur 230 au total. La concurrence scrute de très près ces nouveaux changements et pourrait eux même enclencher la démarche. Néanmoins, la suppression définitive des monnayeurs coûte cher. Car chaque chariot doit être équipé d’un système antivol, précise CNEWS, qui bloquera une roue si une certaine limite est dépassée. De plus, pour éviter que les caddies se retrouvent un peu partout échoués sur le parking et bloquent la circulation, les salariés devront les ranger dans leur espace dédié.

À découvrir : Voici le supermarché préféré des Français et ce...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles