Carte vitale, faux PV… Attention à ces arnaques très répandues

À l'ère des objets connectés, nos appareils emmagasinent nos données personnelles, exposant ainsi utilisateurs et entreprises à des risques croissants de cyberattaques. Avec l'explosion des attaques au rançongiciel en 2022, la cybersécurité est devenue cruciale. Jean-Jacques Latour, directeur expertise cybersécurité de cybermalveillance.gouv.fr, une plateforme gouvernementale, révèle que le site a vu sa fréquentation exploser, accueillant 3,800,000 visiteurs l'année précédente. L'une des préoccupations majeures du public concerne le phishing comme le précise Mr Latour sur BFMTV : “Ce qui intéresse le public, ce sont les phénomènes d'hameçonnage. On connaît tous le faux mail qui va vous proposer un remboursement. Mais ce que l'on voit depuis deux ans, c'est une évolution vers le phishing par SMS qui se développe de manière considérable."

Carte Vitale et PV, les supports privilégiés des cyberhackers

L’hameçonnage ou le Pishing en anglais est une méthode frauduleuse visant à tromper l’utilisateur afin de l’inciter à divulguer des informations personnelles telles que des identifiants, des mots de passe ou des données bancaires. Le cyberhacker se fait alors passer par une personne de confiance ou une autorité comme une banque, un fournisseur d’énergie ou même l’État. Cette année, ce sont les cartes vitales et les amendes qui ont fait l’objet d’hameçonnages : "On...

Lire la suite